Noël

mardi 24 décembre 2019
par  Alain
popularité : 24%

JPEG - 42.7 ko

Évangile de la veillée de Noël : Naissance de Jésus (Lc 2, 1-14)

En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre — ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. —

Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d’origine.

Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David.

Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter.

Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. JPEG - 76.2 ko

Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.

L’ange du Seigneur s’approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte,

mais l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur.

Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. »

Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. » JPEG - 54 ko

JPEG - 46 ko

Lc 2, 1-14

Dieu, notre Père

Ton fils Jésus est né à Béthléem,

alors que Marie et Joseph

allaient de Nazareth à Jérusalem.

Jésus est né en chemin,

comme un réfugié.

Il n’y avait plus de place

pour sa famille dans la salle commune.

Par lui, tu es venu dans notre monde,

discrètement et pauvrement.

Aide-moi, Seigneur, à te reconnaître

auprès des pauvres et humbles.

Aide-moi à te donner naissance

dans mon cœur et au cœur du monde.

Aide-nous, Seigneur, à témoigner

comme les bergers venus à la crèche,

de ce que nous avons vu et entendu :

l’Évangile de la gloire de Dieu et de la paix aux hommes qu’il aime !

Amen.

JPEG - 41 ko

Jn 1, 26-28

Ô notre Dieu,

tu as transmis à Marie un message de joie,

en lui disant, par la voix de l’ange :

"Je te salue, pleine de grâce,

le Seigneur est avec toi."

Seigneur, tu salues notre humanité :

tu veux y faire habiter ta divinité.

Ouvre mon cœur à cette annonce,

pour que je t’écoute comme Marie.

Ouvre le coeur de notre monde :

qu’il soit sensible à ta parole.

Marie va concevoir un enfant,

elle lui donnera naissance,

elle veillera à sa croissance.

Aide notre humanité, Seigneur,

à recevoir elle aussi ton fils Jésus,

pour qu’il naisse dans les coeurs,

qu’il guérisse les blessures

et qu’il éclaire nos chemins.

Amen.

JPEG - 39.4 ko

Jn 1, 6-8 ; 19-28

Seigneur, notre Dieu,

Jean Baptiste est venu

rendre témoignage à la lumière.

Dans les violences de son temps,

au milieu des dangers du désert,

il a osé être témoin

et parler aux hommes de ta lumière.

Éclaire ma vie, Seigneur,

car elle est fragile

et doit affronter les dangers

qui menacent chaque existence.

Éclaire notre monde, Seigneur,

car, derrière ses performances,

il découvre ses faiblesses

et génère l’injustice.

Fais-nous deviner la présence

de celui qui se tient au milieu de nous,

que nous ne connaissons pas,

mais que tu vas révéler

dans la lumière de sa nativité.

Amen.

JPEG - 51.4 ko

Mc, 1, 1-8

Seigneur, notre Dieu,

tu as envoyé des prophètes comme Isaïe et Jean Baptiste,

pour qu’ils t’ouvrent un chemin

dans le coeur des humains.

Souvent, en effet, mes sentiments

sont compliqués et confinés.

Ouvre mon coeur pour qu’il accueille

la parole des prophètes d’aujourd’hui.

Notre monde souffre

à cause de la crise sanitaire.

Il doit se soigner pour être régénéré

dans la justice sociale

et la dignité humaine.

Guéris le coeur des hommes

par la venue de ton fils Jésus.

Qu’il rende droits tes chemins

et nous ouvre un futur d’espérance,

en nous baptisant dans l’Esprit Saint.

Amen.

1er dimanche de l’Avent

29 novembre 2020

JPEG - 37.2 ko

Mc 13, 33-37

Seigneur Jésus,

En ce temps d’Avent,

tu m’invites à rester éveillé.

Il est vrai que j’ai tendance à fermer les yeux

sur le monde et sur ma vie.

J’oublie que tu viens vers moi,

que tu es comme ce maître de maison,

parti en voyage, mais prêt au retour.

En ton absence,

tu nous confies la mission

de garder la maison.

En ta présence,

tu veux nous trouver éveillés !

Tu nous accordes ta confiance,

pendant ton voyage ! Merci !

Tu nous donnes l’espérance

de ton retour dans la joie !

Viens, Seigneur Jésus !

Amen.

Textes : Jean Pierre Delville

Illustrations : Anne Wouters

fnp-edition.com


Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Pèlerinage des mères de famille

Rendez-vous à 9h samedi 6 mars à l’église de Lussac.

Nuit à la maison rurale de Saint Genis de Saintonge

Retrouvailles avec les familles dimanche 7 mars à 10h30

pour la messe à St Genis de Saintonge

Inscription avant le 27 février

pastoraledesfamilles17@gmail.com

JPEG - 303 ko

2ème dimanche de Carême

Transfiguration :

Il y a des rencontres qui nous transforment sans que l’on ne s’en aperçoive vraiment...

Après avoir partagé du temps avec des êtres avec qui l’on se sent bien, on revient métamorphosé, le cœur tout joyeux, rempli de rires et de chants, de paroles agréables, prêt à donner du bonheur tout autour de nous. Comme si, le temps d’une rencontre, notre vie s’était embellie.

Nos ami(e)s, nos parents s’en rendent compte. Ils disent :" Qu’est-ce que tu es belle aujourd’hui !" ou "Tu rayonnes de bonheur !" ou encore ils se posent la question :" Mais d’où reviens-tu ? On dirait que tu as vu quelque chose de merveilleux !". On peut aussi entendre :" Tu n’es plus le même !"

Petit exemple bien terrestre :

Le soleil est toujours rayonnant et lumineux, même s’il se cache derrière les nuages... On ne peut donc pas dire qu’il soit transfiguré. Par contre, lorsqu’il brille sur un coin du jardin qui a été longtemps dans l’obscurité, il transforme cet endroit ! Celui-ci devient plus beau, plus éclatant, plus lumineux et l’on y découvre des couleurs nouvelles, des trésors oubliés... Le petit coin de jardin est comme transfiguré ! LA LUMIERE TRANSFIGURE !

On voit bien qu’on a besoin des autres quand on est dans un moment difficile.

Quand ça va mieux, on est content, joyeux, transformé.

Jésus aussi a besoin d’être accompagné dans le passage difficile qu’il vit. Il lui faut du courage pour aller à Jérusalem où il sait qu’il y a des personnes qui ne l’aime pas et qui lui veulent du mal.

Jésus va à la rencontre de Dieu son Père pour être éclairé.

Et il est transfiguré, la lumière vient de lui parce qu’il est le Fils bien-aimé de son Père. Son Père le soutient dans sa mission.

Soutenu dans sa mission et éclairé, il continue, avec courage, sa route vers Jérusalem.

Jésus pourrait se croire abandonné au moment de sa mort. Il fait confiance en Dieu son Père. Dieu le ressuscite.

Dieu ne nous abandonne jamais.

Après les difficultés, il y a toujours la victoire !

JPEG - 84 ko

lien vers le blog du diocèse