Témoins

De grands temoins sont proposés chaque mois par le calendrier apprendre à être.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 1er décembre 2015
par  Alain

"Tout est pardonné à ceux qui savent pardonner"

Décembre 2015 - Abbé Pierre Cette longue existence parmi les plus souffrants m’a permis de comprendre non seulement à quel point l’amour fraternel est au cœur de toute vie chrétienne, mais aussi que la solidarité et la lutte contre la misère et les inégalités sont, pour tout homme, le choix décisif, (...)
jeudi 1er octobre 2015
par  Alain

« Juger quelqu’un à partir de l’opinion des autres empêche d’avoir l’esprit ouvert. »

OCTOBRE 2015 Dr Izzeldin Abuelaish Extrait du livre « Je ne haïrai point. Un médecin de gaza sur les chemins de la paix » du Dr Izzeldin Abuelaish : « La plus modeste action a plus d’impact et de rayonnement que n’importe quel mot. Comme Martin Luther King l’a dit : « Nos vies commencent à s’achever (...)
dimanche 6 septembre 2015
par  Alain

"Il faut avoir le courage d’avancer dans une direction que personne n’a encore jamais prise"

SEPTEMBRE 2015 - Saint Jean-Paul II Discours adressé aux enfants pour leur première communion au Vatican, 14 juin 1979 « Ne l’oubliez jamais ! Jésus veut être notre Ami le plus proche, notre Compagnon de route. Vous avez sûrement beaucoup d’amis, mais vous ne pouvez être sans cesse en leur compagnie (...)
lundi 1er juin 2015
par  Alain

« Certaines personnes demandent aux autres d’agir. Pour ma part, je pense : « Pourquoi ne pas faire un pas et avancer ? » »

JUIN 2015 - Helen Keller Les sens d’Helen La description que fait Helen de ses sens commence par celui qu’elle appelle la « main voyante » de l’« aveugle pouvant voir », le sens du toucher qu’elle dit être unique : « Mes doigts ne peuvent, bien entendu, sentir en un seul tenant un large ensemble de (...)
mercredi 1er avril 2015
par  Alain

"on ne plante pas des graines de nourriture, on plante des graines de bonnes actions, essayez de les faire se multiplier"

Avril 2015 - Irena Sendler, la Juste du ghetto de Varsovie Irena était d’un courage indomptable et, sous son apparence innocente, se dissimulait un être capable d’une ruse extraordinairement intelligente. Grâce à ses actions héroïques, ce sont 2500 enfants qui, en Pologne, furent sauvés des camps (...)

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Pèlerinage des mères de famille

Rendez-vous à 9h samedi 6 mars à l’église de Lussac.

Nuit à la maison rurale de Saint Genis de Saintonge

Retrouvailles avec les familles dimanche 7 mars à 10h30

pour la messe à St Genis de Saintonge

Inscription avant le 27 février

pastoraledesfamilles17@gmail.com

JPEG - 303 ko

2ème dimanche de Carême

Transfiguration :

Il y a des rencontres qui nous transforment sans que l’on ne s’en aperçoive vraiment...

Après avoir partagé du temps avec des êtres avec qui l’on se sent bien, on revient métamorphosé, le cœur tout joyeux, rempli de rires et de chants, de paroles agréables, prêt à donner du bonheur tout autour de nous. Comme si, le temps d’une rencontre, notre vie s’était embellie.

Nos ami(e)s, nos parents s’en rendent compte. Ils disent :" Qu’est-ce que tu es belle aujourd’hui !" ou "Tu rayonnes de bonheur !" ou encore ils se posent la question :" Mais d’où reviens-tu ? On dirait que tu as vu quelque chose de merveilleux !". On peut aussi entendre :" Tu n’es plus le même !"

Petit exemple bien terrestre :

Le soleil est toujours rayonnant et lumineux, même s’il se cache derrière les nuages... On ne peut donc pas dire qu’il soit transfiguré. Par contre, lorsqu’il brille sur un coin du jardin qui a été longtemps dans l’obscurité, il transforme cet endroit ! Celui-ci devient plus beau, plus éclatant, plus lumineux et l’on y découvre des couleurs nouvelles, des trésors oubliés... Le petit coin de jardin est comme transfiguré ! LA LUMIERE TRANSFIGURE !

On voit bien qu’on a besoin des autres quand on est dans un moment difficile.

Quand ça va mieux, on est content, joyeux, transformé.

Jésus aussi a besoin d’être accompagné dans le passage difficile qu’il vit. Il lui faut du courage pour aller à Jérusalem où il sait qu’il y a des personnes qui ne l’aime pas et qui lui veulent du mal.

Jésus va à la rencontre de Dieu son Père pour être éclairé.

Et il est transfiguré, la lumière vient de lui parce qu’il est le Fils bien-aimé de son Père. Son Père le soutient dans sa mission.

Soutenu dans sa mission et éclairé, il continue, avec courage, sa route vers Jérusalem.

Jésus pourrait se croire abandonné au moment de sa mort. Il fait confiance en Dieu son Père. Dieu le ressuscite.

Dieu ne nous abandonne jamais.

Après les difficultés, il y a toujours la victoire !

JPEG - 84 ko

lien vers le blog du diocèse